La halte nautique

Le port de Marseilles-lès-Aubigny est le plus grand entre Briare et Digoin. Ses pontons d'accueil offrent aux plaisanciers des bornes equipées d'eau et d'électricité et le confort nécessaire à un séjour agréable. La Mairie organise l'accueil des bateaux, le personnel peut renseigner en français, anglais, italien. 

HORAIRES DE LA CAPITAINERIE / ACCUEIL TOURSTIQUE

Du 1er avril au 30 septembre
   Lundi Mardi Jeudi Vendredi
   9h/12h - 13h/19h
   Mercredi Samedi
   10h/12h - 13h/19h

Du 1er octobre au 30 mars
   du Lundi au Vendredi
   10h/12h - 13h/17h


 EN RAISON DES TRAVAUX D'AMENAGEMENT DE LA NOUVELLE HALTE NAUTIQUE LES SERVICES SANITATIRES SONT FERMÉS  

 Les pontons et les bornes de service restent accessibles  

 Nous nous excusons pour le désagrément temporaire

Les équipements:

  • 14 places de stationnement permanent et temporaire, anneaux à quai et pontons d’amarrage
  • bornes techniques avec eau et électricité (prises alimentées 6 amp et 16 amp)
  • douches et toilettes
  • buanderie
  • poubelles
  • téléphone public

Tarifs du port

cliquez sur l'ancre 

Tarifs du port

Horaires des écluses : Jours de fermeture :

 Haute saison 

 17 mars - 10 nov

 

lundi à dimanche    9h/12h - 13h/19h

 Baisse saison 

 1er janv -16 mars

  11 nov - 31 déc

 

lundi à dimanche    9h/12h - 13h/18h

1er janvier / 1er mai

1er et 11 novembre

25 décembre

Chomage (navigation interropue) :      

07/11/2011 au 18/12/2011 et             

12/11/2012 au 23/12/2012

Dimensions des écluses : Vitesse maximum : 
Longueur 38,50 m   Largeur 5,20 m
6 km/h

LE BASSIN DU PORT 

Largeur : 47 m 

Longueur : 570 m environ

Le port en plein centre-bourg

 Le port de Marseilles-lès-Aubigny était le lieu de nombreux transbordements entre les grands bateaux du Canal latéral à la Loire et les petites embarcations du Canal de Berry et inversement. Sa superficie avait été mal évaluée au moment de son creusement et le bassin élargi à plusieurs reprises.

Les derniers travaux importants sont effectués en 1998 avec la réfection des berges et du fond, avec une dalle en béton armée. Les installations de la halte nautique pour l’accueil des bateaux de plaisance ont été réalisées en 1992. Un chantier naval avec une cale de radoub peut accueillir un bateau de 38m de long.

Un peu d'histoire

Au moment de l’ouverture du Canal latéral à la Loire (1838), les bateaux qui doivent nécessairement stationner à cet endroit pour le transbordement des marchandises encombrent parfois le bief sur une longueur de 2 km. En 1842 le port ne mesure alors que 100 m x 35 m. Il est par conséquent agrandi en 1843, 1858 et 1864. En 1897, ce port est, par importance de tonnage, le quatrième grand port du Canal latéral après ceux de Beffes, Fourchambault et Nevers et voit transiter par Marseilles 36 500 tonnes de fonte, phosphates, pyrite et ferraille. En 1925 cette quantité est triplée.

Deux chantiers pour la construction et l’entretien des bateaux  s’installent au début du XXe siècle. Les deux cales sèches et la scierie, durant 45 ans d’activité florissante et dynamique, produisent plus de 35 berrichons. La prospérité de la navigation permettra le développement de 4 activités artisanales et de 16 commerces sur le bord du canal .

Depuis les années 50 le trafic diminue en raison des changements des moyens de transport. La fermeture du Canal de Berry en est une conséquence directe. Les usines utilisent de plus en plus le chemin de fer qui prend donc la relève.

Un nouveau souffle est donné à partir des années 70 par la présence de bateaux de plaisance . Depuis le tourisme assure la survie du Canal latéral, de ses écluses et du port de Marseilles.

Sous-pages :

flavicMLA-copie.jpg

Marseilles-lès-Aubigny, la magie de l'eau ©

Marseilles-lès-Aubigny, la magie de l'eau ©

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×